Tout, tout, tout, vous saurez tout sur ......... les bois de lutherie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tutoriel Tout, tout, tout, vous saurez tout sur ......... les bois de lutherie

Message par Takaminoman le Ven 31 Aoû 2012 - 13:23

LES BOIS EN LUTHERIE

1- de l'arbre à la guitare


Une fois l'arbre abattu, le bucheron coupe des billots. Ces billots sont des "tranches" coupées dans le tronc d'une hauteur d'environ 1 mêtre.
Tout l'art du luthier va être, à compter de ce moment, d'observer le billot afin d'en prélever le meilleur (Aujourd'hui rares sont les luthiers qui vont voir ces billots. D'une manière générale, ce sont des sociétés spécialisées dans la production de bois pour la lutherie qui s'en occupent).
Il faut tenir compte de la forme, de l'orientation, et de la quantité de fibres présentes dans ce billot. Ceci déterminera les qualités acoustiques mais aussi esthétique du futur instrument.
En clair, on prend le meilleur du bois.
On trace des rectangles (sur la partie sciée) qui seront ensuite découpés en scierie, puis rabotés de façon très précise (en terme d'équerrage et de planéité). On obtient alors une "planchette".
Ces rectangles ne comprennent JAMAIS le centre de l'arbre car cette partie n'est autre que du bois parfaitement MORT.
Pour faire un instrument, on a besoin de bois secs, mais bien vivant !
Pour secher du bois, on utilise la méthode dite "aux quatre vents". On range les planchettes les unes au dessus des autres en les séparant par des tasseaux (en sapin, hêtre ou toute essence de bois qui ne contient pas de tanins, car ces tanins risqueraient de tacher nos fameuses planchettes ... et les taches de tanin sont profondes et indélébiles) afin que l'air puisse circuler au dessus et au dessous de chaque planchette pour les faire secher, Ces bois sont mis dehors, mais sous abris afin qu'ils soient abrités de la pluie, et dans un endroit suffisemment aéré, voire un peu venté.
On enduit généralement les champs de ces planchettes de parafine pour éviter tout sechage trop "rapide" qui pourrait déteriorer le bois, car le sechage doit se faire progressivement sans alterer les fibres. Un sechage trop rapide, et les fibres deviendraient cassantes et auraient tendance à se séparer trop facilement les unes des autres, trop lent et on risquerait l'inclusion de moisissures car le bois pourrit au contact d'une humidité excessive.
Pour des bois de bonne qualité luthière, on compte, selon les essences, entre 2 et 4 ans de sechage, voire plus dans certains cas.

Une fois sec, les bois sont envoyés chez les luthiers.
Il arrive que des luthiers achètent des bois non secs et les fassent secher eux même.
Selon la provenance des planchettes et le lieu de l'atelier de lutherie, certains bois doivent passer par une phase "d'adaptation" aux conditions atmosphériques locales. Pendant sa vie, l'arbre aura vécu dans un climat spécifique (je pense notamment au Brésil ou la chaleur et l'humidité des forêts sont assez élevées). Le luthier devra donc "habituer" le bois à un nouveau climat. Pour se faire, on laissera les planchettes dans une pièce tempérée ou dehors selon les cas, afin qu'il "travaille" une dernière fois en fonction de la température et du taux d'hygrométrie locales.
Pour résumer, on peut comparer le bois à un alpiniste qui va gravir l'Everest. Il préparera son corps aux conditions de très haute montagne progressivement avant de se lancer dans la grande aventure.
Ces planchettes peuvent être conservées pendant plusieures années. Le bois, parfaitement sec, est alors entreposé dans des pièces dont la température et le taux d'hygrométrie sont contrôlés afin que le bois "reste en vie" dans l'attente des saintes vibrations avec lesquelles il prendra et donnera tant de plaisir (C'est beau, ca, hein ? Laughing ).

C'est maintenant que le travail du luthier commence.

Les bois, leurs caractéristies et descriptions

Je ne parlerais ici que des bois que j'ai eu l'occasion de travailler et sur lesquels je me suis documenté.

LE CEDRE

Les cèdres utilisés en lutherie proviennent en majorité du Canada, ou ces arbres sont en très grande quantité, ce qui en fait un bois au prix raisonnable, d'autant plus qu'il n'a pas besoin de longues periode de sechage.
Léger mais très rigide, il peut être de couleur beige assez clair, mais sa couleur peut aller jusqu'à des marrons assez foncés.
Le cèdre est un bois fragile qui ne résistera pas aux chocs, notamment aux coups de médiator.

Differents cèdres
Le cèdre rouge qui est apparenté aux Thuyas, le cèdre jaune, le cèdre portorford, le douglasfir pour les principaux. D'autres arbres, comme le redwood (qui est apparenté aux séquoias) commencent à faire leur apparition en lutherie.

Emploi
Tables d'harmonie majoritairement sur des guitares classiques, mais il existe une production de folks utilisant ce bois pour les tables.

Acoustique
C'est un bois qui favorise les sons cristallins très typés (Pour la musique Celte ou de blues "originel", par exemple), mais ne favorise pas ni la projection sonore, ni l'agressivité des attaques, ce qui rend un son très doux.

L'ACAJOU

Il existe des centaines de types d'acajous. Les acajous utilisés en lutherie proviennent essentiellement du Brésil, du Honduras mais aussi d'Afrique.
Les premiers acajous utilisés provenaient de Cuba, mais la surexploitation a rendu ces arbres rares sur l'ile de l'ami Fidel, et cette variété est devenue hors de prix. Néanmoins, certains luthiers continuent de l'utiliser pour des instruments très haut de gamme.
Ce bois, de couleur rougeatre, a été rendu célèbre notamment par Gibson qui réalise la majorité de ses guitares dans ce bois (Les Paul, SG ... etc ....).
L'acajou a un inconvénient de taille : C'est son poids. Une Les Paul telle qu'elle était faite à la fin des années 50 pesait pas loin de 5 kilos !

Différents acajous
On utilise principalement le Sapèle* car c'est la variété qui pousse le plus rapidement tout en offrant de bonnes qualités acoustiques.
Le Korina est aussi très usité, mais il reste plus cher.

* Coquille corrigée

Emploi
Corps et manches de guitare électrique, fond, éclisses, chevalets et manche de guitares folks (l'acajou reste rare sur les classiques).

Acoustique
L'acajou est choisi pour la chaleur sonore qu'il produit, et pour la précision de ses basses. Il offre une excellente projection et un dynamique sonore assez fabuleuse. C'est un des bois qui offre une des colorations sonore des plus importantes.

LES PALISSANDRES

C'est LE bois de lutherie par excellence. Les palissandres du Brésil (ou palissandre de Rio) sont, de très loin, les plus jolis car la palette de couleurs que l'on pouvait trouver était presque infinie. Malheureusement, ce bois a tellement été employé (et pas seulement en lutherie, mais l'ameublement a toujours été un gros consommateur de ces "bois de rose") qu'il n'est pratiquement plus possible de s'en procurer, sauf en déboursant des sommes phénoménales. Heureusement, des palissandres sont produits à Madagascar et en Inde.
Lorsque l'on travaille du palissandre, tous les sens sont en éveil. Il se cintre facilement, et offre au luthier toute une palette de couleurs et de veinage qui est un régal pour les yeux. Enfin, ce bois dégage une odeur qui enchante tout l'atelier.

Différents palissandres
Palissandre du Brésil, d'inde (sonnokelling), d'Amazonie, de Bolivie (Pau ferro), d'Afrique (Bubinga), Mexique (Cocobolo).

Le palissandre "Bubinga"
Je m'arête un moment sur ce bois qui a, à mon sens, le meilleur rendu sonore de tous les palissandres. L'équilibre, la dynamique et la projection qu'il procure sont frôlent la perfection. De plus, un polissage très fin laisse apparaitre des teintes rose clair d'une beauté sans égal.

Le palissandre "cocobolo"
Autre bois aux propriétés acoustiques phénoménales, le cocobolo offre aussi une importante variété de couleur et de veinage. L'inconvénient de cette essence, c'est qu'il se travaille difficilement car très dur, et qu'il pose de gros problèmes au collage car c'est un bois très gras et très huileux. Des boutons de potentiomètres en cocobolo sont du plus bel effet.

Emploi
Très connu pour les touches, on utilise aussi les palissandres pour les fond, éclisse et chevalets des guitares acoustiques.

Acoustique
Les palissandres offrent un son équilibré, chaud et rond, mais leur principale qualité est l'apport de sustain.

Attention : "ROSEWOOD" est le nom Anglais pour Palissandre. On pourrait être tenté de traduire "rosewood" en "bois de rose" ... Et la définition de "bois de rose" est plus qu'aléatoire, voire inexistante.
En parfumerie, le bois de rose est un bois très huileux
En lutherie, les palissandre ne sont pas huileux ... mais feraient partie des "bois de rose" ...
Bref, c'est assez vague, et n'ayant jamais eu de réponse convaincante, je ne parle jamais de "bois de rose" et je ne saurais trop vous conseiller de traduire "Rosewood" par "palissandre".

L'ERABLE

L'érable est un bois blanc (qui peut aller jusqu'au jaune très pâle). On l'utilise surtout pour ses qualités esthétique (flammé, marbré, moucheté, pommelé). La production est essentiellement en Europe Centrale et Amérique. Cet arbre pousse en altitude. Sa croissance est assez lente, mais c'est un arbre très rustique qui n'a aucun mal à pousser. Le prix de ces érables varient surtout en fonction de la quantité et de la forme de leur veinages.

Différents érables
L'érable Européen, le Rock Maple et le Sycomore

Emploi
Corps, manches et tables de guitares electriques (Le flammé de la table d'une Les Paul est célèbre surtout lorsqu'il est recouvert du fameux "Sunburst"), mais aussi fond et éclisses de guitares folks. L'utilisation d'érable sur les guitares classique est inexistant.

Acoustique
L'érable est remarquable dans la transmission des ondes sonores. Il fait parfaitement passer la puissance. Par contre, il n'apporte absolument aucune coloration, il est, de ce point de vue, totalement neutre. Son emploi pour des guitares folks oblige le luthier à parfaitement choisir le bois de la table d'harmonie qui devra, à elle seule, apporter tout ce qu'il faut au son. Dans ce cas, les barrages devront être travaillés de façon assez particulière et assez précise pour un bon résultat sonore.
Par contre, une guitare folk avec caisse érable aura une projection impressionnante.

LE KOA
C'est tout simplement un acacia qui pousse à Hawai. Les Hawaiens s'en servent pous faire leur Ukulélé.
Lorsque les acajous Brésiliens ont commencé à se faire rare, le Koa a remplacé l'acajou dans les atelier de lutherie. Le comble est qu'à son tour, le Koa falli disparaitre (Pas la faute aux luthiers ! La lutherie est très loin d'être un gros consomateur de bois). Mais cet arbre à une pousse rapide, et les autorités Hawaiennes ont obligé le replantage de 2 Koas pour l'abatage d'1 arbre. Aujourd'hui, la production de Koa est assez importante, aucune pénurie de ce bois qui reste quand même assez onéreux. Ce bois a une très belle esthétique, surtout lorsqu'on le trouve ondé ou flammé.

Différents koas
Il n'y a qu'une seule variété de cet arbre endémique à Hawai

Emploi
Essentiellement employé pour la réalisation de tables d'harmonie, de fond, d'éclisses et de manche pour des guitares folks. On commence à trouver quelques guitares classiques faites dans ce bois, mais elles restent rares(et chères).

Acoustique
Ses qualités acoustiques sont très proches de celles des acajous, avec, peut être, un accroissement des mediums (avis purement personnel).


L'AULNE

Ce bois est utilisé surtout dans les guitare "bas de gamme" car il pousse n'importe ou et de façon très rapide.
Son bois est dur mais reste très fragile. Il craint particulièrement les chocs
Acoustiquement, c'est la neutralité même, il n'apporte rien, mais ne dénature rien non plus.

L'EBENE

On connait cet arbre pour sa magnifique couleur noire parfaitement uniforme. Mais cette caractéristique n'est valable que sur les ébènes Africains, qui sont malheureusement en voie de disparaitre. Il poussait principalement au Gabon ou il a été surexploité pour la réalisation notamment de bibelots vendus à prix d'or aux touristes. D'autre part, cet arbre pousse avec une lenteur telle qu'il faut entre 150 et 200 ans pour que cet arbre soit mature et qu'il puisse être exploitable.
Des ébènes poussent en Inde et au Sri Lanka, mais ceux ci n'offrent pas l'uniformité de la couleur noire. Ces bois sont veinés, et très soubvent, ces veines se révèlent de couleur très claire (écru, pouvant aller presque au blanc).
L'ébène a un gros inconvénient : Il reprends assez fortement l'humidité, et il arrive que des touches gonflent.
Le travail de ce bois est très agréable, car il est d'une douceur infinie après polissage.

Différents ébènes
Indien, du Sri Lanka, Africain

Emploi
Essentiellement des touches

Acoustique
Pas de propriété particulière, il est parfaitement neutre. Ce bois est surtout utilisé pour son aspect esthétique.

LE CYPRES

Je cite ce bois en raison de sa présence sur certaines guitares flamenca. Le cyprès est un arbre qui pousse très vite, qui n'a pas de qualités acoustique particulière. Mais ce bois reste cher car l'arbre, du fait de sa rapidité de croissance, dévelloppe de nombreux noeuds, chose qu'il est inconcevable d'avoir en lutherie. Donc, lorsque l'on trouve une planche de cyprès sans noeud, elle coute forcément cher.
Je ne connais pas la raison d'un tel bois en lutherie. Je suppose que les luthiers Espagnols n'avaient que ca sous la main pour faire des guitares (il y a bien des guitares faites avec des bois provenant d'arbres fruitiers ! Smile ), mais cette explication n'engage que moi.
Mon premier patron, celui chez qui j'ai fais mon apprentissage, m'a dit un jour que "l'homme fait de l'alcool ET de la musique avec tout ce qu'il trouve", alors pourquoi pas le cyprès (on fait bien de l'alcool avec les fruits du mélèze Smile )

L'EPICEA

Ce résineux pousse assez rapidement, dans tous types de climats. Mais ceux utilisés en lutherie sont des arbres qui ont poussé en altitude. La principale raison est due au fait qu'en climat rigoureux, les fibres de ce bois sont plus serrées, le bois en devient plus dense.
L'avantage de ce bois est qu'il va se bonnifier avec le temps. Il est, de ce fait, assez difficile de se faire une idée de la sonorité que prendra le guitare dans le futur.

Différents épicéas
Epinette, Sitka

Emploi
Tables d'harmonie pour guitares folks et classiques

Acoustique
Projection sonore excellente, il produit un son avec peu de chaleur, agressif mais d'une clareté parfaite. Une table épicéa conviendra parfaitement pour le jeu aux doigts. Elle demandera un jeu très leger au mediator sous peine d'avoir un son qui devient vite brouillon pour la majorité des guitares "de série", mais cet inconvénient peut être très largement diminué par la construction particulière obtenue par un luthier d'experience.


D'autres bois comme le noyer, le cerisier, le Tilleul ...etc .... sont utilisés en lutherie, mais ne les ayant jamais travaillés, j'aurais du mal à en dire quelque chose.
A titre personnel, j'ai fais beaucoup d'éssais avec différentes essences sur des guitares acoustiques, le but étant bien sur de faire ce que personne n'avait osé faire (une guitare en "acajette" serait moins chère qu'un un instrument en acajou Smile ), me disant que ces bois "nobles" ne pouvaient pas avoir toutes les qualités (acoustique ET esthétiques), me disant aussi que les premiers luthiers avaient du vite se transformer en simple vendeurs de bois et faire des bénefices monstrueux.
J'avais tort sur toute la ligne ! Ces bois rassemblent vraiment TOUTES les qualités requises à la réalisation d'instruments, et à mon sens, l'homme n'est pas prêt de leur trouver des remplacants, y compris au travers des "nouveaux matériaux".
Du coup, je suis un peu "honteux" d'avoir eu de telles pensées, et je me suis rendu compte, avec l'ecxperience, que ces premiers luthiers n'étaient que des passionnés à la recherche de la perfection .... Et ils l'ont trouvé !
J'ai vu des guitares en plexiglass, en carbone et même en ardoise (qui sonnait plutot bien Smile ), mais rien jamais ne remplacera ce que nous donnent ces géants des forêts qui mettent tant d'années pour arriver à la perfection.


Dernière édition par Takaminoman le Jeu 20 Sep 2012 - 17:39, édité 2 fois
avatar
Takaminoman
Je suis hyper actif
Je suis hyper actif

Messages : 403
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : La terre du milieu

Revenir en haut Aller en bas

Tutoriel Re: Tout, tout, tout, vous saurez tout sur ......... les bois de lutherie

Message par Riffraff le Ven 31 Aoû 2012 - 14:46

Merci exellement!
J'en ai appris beaucoup Smile
avatar
Riffraff
Admin
Admin

Messages : 824
Date d'inscription : 07/12/2011

http://forumdesguitaristes.forumsmusic.com

Revenir en haut Aller en bas

Tutoriel Re: Tout, tout, tout, vous saurez tout sur ......... les bois de lutherie

Message par Takaminoman le Lun 3 Sep 2012 - 7:22

J'ai édité mon post pour le compléter (je m'étais arrêté au bubinga) ... maintenant, c'est complet.

Je compléterais au fur et à mesure, selon les essences que je serais amené à travailler.

S'il y a des questions, je tenterais d'y répondre.
avatar
Takaminoman
Je suis hyper actif
Je suis hyper actif

Messages : 403
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : La terre du milieu

Revenir en haut Aller en bas

Tutoriel Re: Tout, tout, tout, vous saurez tout sur ......... les bois de lutherie

Message par Invité le Lun 3 Sep 2012 - 10:29

du beau "bouleau" !^^

10/10
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Tutoriel Re: Tout, tout, tout, vous saurez tout sur ......... les bois de lutherie

Message par pascal17 le Jeu 20 Sep 2012 - 12:13

Cet article est tres interressant et tres complet.
Sincerenent merci.

il me semble qu'il y a une coquille:
ne serait-ce pas le sapele?
Différents acajous
On utilise principalement le Sapète car
c'est la variété qui pousse le plus rapidement tout en offrant de bonnes
qualités acoustiques.
Le Korina est aussi très usité, mais il reste plus cher.
avatar
pascal17
Je suis un nouveau
Je suis un nouveau

Messages : 9
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 49
Localisation : La Rochelle

http://www.buddyride.net    http://www.pascalrey.net

Revenir en haut Aller en bas

Tutoriel Re: Tout, tout, tout, vous saurez tout sur ......... les bois de lutherie

Message par Takaminoman le Jeu 20 Sep 2012 - 17:38

Ouh ! Plus qu'une coquille ..... elle pique les yeux, celle ci affraid

C'est corrigé
avatar
Takaminoman
Je suis hyper actif
Je suis hyper actif

Messages : 403
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : La terre du milieu

Revenir en haut Aller en bas

Tutoriel Re: Tout, tout, tout, vous saurez tout sur ......... les bois de lutherie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum